Normand Mousseau
Professeur de physique et titulaire de la Chaire UdeM
Matériaux complexes, énergie et ressources naturelles

Faire le grand écart dynamique ou comment suivre en détails la cinétique des atomes sur des temps expérimentaux

Présentation invitée dans le cadre du cycle des « Conférences Georges Giralt », LAAS-CNRS, Toulouse (12 novembre 2014)

Sommaire

Les mécanismes de diffusion et de relaxation des matériaux complexes à l’échelle atomique demeurent encore largement incompris tant d’un point de vue théorique qu’expérimental. Comment, en effet, suivre le mouvement des atomes sur des temps pertinents pour comprendre le vieillissement, la propagation des fractures et l’autoassemblage ? Il faut, pour cela, combler l’écart entre les vibrations thermiques, qui se produisent sur une picoseconde (10-12 s), et ces phénomènes, qui se déroulent sur des temps dépassant la seconde, l’heure et l’année. Ce problème épineux préocuppe la communauté scientifique depuis plusieurs décennies et de nombreuses méthodes, longtemps très limitées, ont été proposées au fil des années. Ces efforts, couplés à l’amélioration constante de la performance des superordinateurs, ont mené à des avancées importantes ces dernières années qui permettent finalement de faire le pont entre les vibrations thermiques et l’évolution structurelle sur des temps longs pour des matériaux génériques. Dans le cadre de ce séminaire, je vous présenterai, en raccourci, les problèmes et l’évolution des méthodes qui nous permettent aujourd’hui de résoudre ce grand écart dynamique.

mercredi 12 novembre 2014

Accueil | Contact | Plan du site