Normand Mousseau
Professeur de physique et titulaire de la Chaire UdeM
Matériaux complexes, énergie et ressources naturelles

Pourquoi les éoliennes ne sont pas bonnes pour le Québec ? Quand l’énergie doit satisfaire la science, l’environnement, l’économie et la politique.

Présentation au Cégep de Sherbrooke (24 novembre 2014).

Sommaire

Changements climatiques, éoliennes, pétrole, gaz de schiste, pipelines, développement économique. Les enjeux liés à l’énergie sont multiples et suscitent de nombreuses discussions. Au coeur de celles-ci, deux visions se confrontent régulièrement, parfois chez les mêmes personnes : la vision environnementaliste, pour qui la sauvegarde des espèces menacées et la lutte au réchauffement climatique doivent venir en premier, et la vision économique, qui soutient que la priorité doit être donnée au développement et à l’enrichissement. Si la politique doit faire l’arbitrage entre ces principes, elle n’est pas entièrement libre de ses choix, car la science et la technique imposent des contraintes fortes qui ne peuvent être ignorées sans risque. C’est en tenant compte de ces contraintes, et la lumière de près de 500 mémoires et de centaines d’interventions faites dans le cadre des travaux de la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec, que Roger Lanoue et moi-même nous avons été amenés à des conclusions surprenantes et, souvent, dérangeantes quant à ce que devrait être la prochaine politique énergétique du Québec. Et si on dirigeait en s’appuyant d’abord sur les faits et le savoir ?

lundi 24 novembre 2014

Accueil | Contact | Plan du site